Les rencontres
de l'Académie
Amorim

L’Académie Amorim organise, à l’occasion de ses remises de prix, débats et tables rondes sur les grands thèmes d’actualité touchant le monde viti-vinicole et son environnement.
Les grandes régions et salons vinicoles sont le cadre de ces rencontres qui rassemblent tous les acteurs du monde du vin.

La Provence, capitale mondiale du Rosé ?

« La Provence, capitale mondiale du Rosé ?»
L’Académie Amorim ouvre le débat en Provence-Alpes-Côte d’Azur

Avec en moyenne 156 millions de bouteilles produites par an, la Provence est la 1ère région française de production des vins rosés AOC. Le poids du « Rosé » est colossal dans la région : 623 producteurs, une centaine de sociétés de négoce, et quelques 89% de la production globale de vins de Provence.

Pour autant, dans l’esprit des consommateurs, le vin rosé est-il spontanément associé à la Provence ?
A l’occasion de la 25ème Remise de ses Prix, le vendredi 30 juin au Château Sainte Roseline, l’Académie Amorim ouvre le débat.

« L’élaboration du vin rosé souffre-t-il du flou juridique lié à sa définition ? »
Robert Tinlot, président de l’Académie Amorim, Directeur Général honoraire de l’OIV

« Cahier des charges du vin rosé : à chaque appellation ses spécificités »
Dorothée Boyer-Paillard, Docteure en droit public économique international
Droit vitivinicole, Droit Rural, Propriété intellectuelle, Savoirs traditionnels autochtones

« Existe-t-il une originalité dans l’expression aromatique du rosé de Provence comparé aux autres régions de production ? »
Gilles Masson, Directeur du Centre d’expérimentation et de recherche sur le vin rosé

« Le développement à l’international du vin rosé »
Michel Couderc, Responsable Economie et Etude au Conseil Interprofessionnel des Vins de Provence

« La place des vins de Provence rosés dans le monde »
Brice Eymard, Directeur Général du Conseil Interprofessionnel des Vins de Provence

« Quelle place et quelles perspectives pour les autres régions productrices de vin rosé ? »
Bernard Burtschy, journaliste, dégustateur, président de l’Association de la Presse du Vin

Palais du Luxembourg – débat l’ADN du vin : Oenologie, législation, marchés et culture

A l’occasion du lancement de son livre « l’ADN du vin » qui célèbre les 25 ans de l’association, l’Académie Amorim met face à face « Grands Témoins » et Lauréats de l’Académie autour de trois tables rondes le vendredi 27 novembre de 16h30 à 19h00 au Palais du Luxembourg.

« Les conditions nouvelles de la viticulture et leur incidence sur l’élaboration des vins »
• Jean-Michel Boursiquot, Professeur des universités en ampélographie de Montpellier SupAgro
• Joël Rochard, Directeur du pôle développement durable de l’IFV
• Gilles de Revel, Directeur adjoint de l’Institut des Sciences de la Vigne et du Vin
• Pierre-Louis Teissedre, Professeur et chercheur en œnologie à l’Université de Bordeaux

« L’influence des usages français sur le monde du vin impacte-t-elle le commerce mondial ?»
•  Robert Tinlot, Directeur Général honoraire de l’Office international de la vigne et du vin (OIV)
• Catherine Pivot, Professeur des universités ès sciences économiques, Université Jean Moulin-Lyon 3
• Dorothée Boyer-Paillard, Viticultrice et docteur en droit public économique international
• Julien Pillot, Docteur en sciences économiques, Université de Nice
• Olivier Serra, Maître de conférences en droit, Université de Montpellier

« Le vin est-il une exception culturelle ?»
• Jean-Marie Aurand, Directeur général de l’OIV
• Jacques Puisais, Œnologue, président fondateur de l’Institut français du Goût
• Michel Bettane, Journaliste du vin, cofondateur de Bettane et Desseauve, coauteur du Guide Bettane et Desseauve aux éditions Flammarion
• Jocelyne Pérard, Responsable Chaire UNESCO «Culture et Traditions du Vin », Université de Bourgogne

Modérateur : Ophélie Neiman, Journaliste vin « Le Monde »

Montpellier – Vin bio : le produire, le vendre et en vivre

Un an après la promulgation de la réglementation européenne, qu’est-ce qui a changé pour le vin bio en termes de production, de marchés, d’acteurs et quelle place ces vins occupent-ils dans les rayons, dans la presse, sur la toile et dans le cœur des consommateurs ?

Ces questions ont été traitées au travers du prisme qui caractérise les vins bio : une démarche individuelle menée par le viticulteur à la différence des AOP et IGP qui sont des démarches collectives. Un plateau d’experts a été réuni par l’Académie Amorim à l’occasion de la Remise de ses Prix qui a eu lieu à Montpellier le 28 juin pour décortiquer cet ambitieux sujet.

Table ronde n°1 : Evolution de la réglementation et impact sur la production
Table ronde n°2 : Les marchés du « bio »
Table ronde n°3 : L’image des vins bio


Télécharger le compte rendu
Chateaubernard : Cognac, le goût du luxe ?

A l’occasion de sa 21ème Remise de Prix, l’Académie Amorim, avec le soutien du Bureau National Interprofessionnel du Cognac, a organisé une conférence-débat pour expliquer le phénomène de prémiumisation qui caractérise actuellement le marché du cognac.

Un panel d’intervenants experts a pu apporter son analyse sur la montée en gamme enregistrée par le Cognac et ainsi ouvrir le débat sur la problématique du packaging.

Près d’une centaine de personnes sont venues assister aux trois tables rondes

Table ronde n°1 : 2011, l’année de tous les records pour le Cognac
Table ronde n°2 : Le Packaging, séducteur ou pragmatique
Table ronde n°3 : Une palette aromatique riche et subtile


Télécharger le compte rendu
Porto : « Le Vin à la conquête des marchés internationaux : les clés du succès »

L’Académie Amorim retourne aux sources pour célébrer sa 20ème remise de Prix. C’est Porto qui accueille l’événement, avec, au menu, une remise de prix à deux candidats de talent et un débat passionnant autour du thème « Le Vin à la conquête des marchés internationaux : les clés du succès » au cours duquel Denis Dubourdieu, Bernard Burtschy, le Dr Salvador Guedes, Jorge Monteiro, et Robert Tinlot ont pointé du doigt ce que sont, pour chacun d’eux, les éléments clés du succès à l’international : vin terroir ou vin marketing ? Quel est le mode de consommation dans les pays émergents ? Y a-t-il un après Parker ? Qui du goût ou des marchés évolue le plus vite…


Télécharger le compte rendu
Dijon : Vin et unième siècle – Internet et le vin

L’Académie Amorim, avec le soutien de la Chaire UNESCO Culture et Traditions du Vin, a organisé une conférence-débat autour du thème « Vin et unième siècle : Internet, un nouveau mode d’expression pour le vin ». Avec la participation de Ophélie Neiman (rédactrice du blog vin du Monde.fr « Miss GlouGlou »), de Frédéric Brochet (créateur du site WineSign.com), Jean-David Camus (fondateur de l’agence marketing Monogramme) et Julien Pichoff (co-fondateur de taste-awine.com).

A découvrir sur le site de Bourgogne live :
L’interview de Miss Glouglou : ici
L’interview de Jean David Camus : ici

Beaumes de Venise

L’Académie Amorim, en partenariat avec l’ANEV, a organisé le 6 novembre dernier, un débat sur le paradoxe suivant : « Comment concilier la promotion de l’oenotourisme et le contexte législatif répressif autour de la consommation du vin? »
Avec la participation de Mesdames Catherine Pivot et Marie-Christine Tarby, Messieurs Jean-Paul Anres, André Deyrieux, Alain Duffaut, Francis Fabre, Michel Grégoire, Alain Ignace, Philippe Martin, Christian Paly, Philippe Pellaton, Michel Roumegoux, Vincent Séve et Robert Tinlot.


Télécharger le compte rendu
Reims : Le Grenelle de l’Environnement et les vins de Champagne

Débat placé sous le Haut Patronage de l’OIV et parrainé par l’Union des Œnologues, la Chaire Culture et tradition de l’UNESCO et l’Association Nationale des Elus du Vin Présidé par Robert TINLOT, Président de l’Académie Amorim
En présence de : Yves BENARD, Président du Comité National de Vins, eaux-de-vie et boissons alcoolisées de l’INAO – Philippe FENEUIL, Conseiller Régional de Champagne Ardenne – Thierry GASCO, Président de l’Union des Œnologues – Philippe JEANDET, Professeur d’œnologie, Université de Reims – Sébastien KERNER, Institut Technique de la Vigne et du Vin – Catherine PIVOT, Professeur d’Economie à l’Université de Lyon 3


Télécharger le compte rendu
Bordeaux : « Développement durable et vignoble bordelais : quelles contraintes et quels avantages ?».

Modérateur : Michel Bettane, journaliste
Intervenants : Muriel Barthe, Directrice du service technique du CIVB, André de la Bretesche, Directeur du Syndicat des Bordeaux et Bordeaux supérieurs, Denis Dubourdieu, Professeur d’œnologie à l’Université de Bordeaux 2, , Jocelyn Pérard, Présidente de la Chaire UNESCO Vin et Culture et chercheuse en climatologie, Philippe Roudié, Géographe, Professeur émerite à l’Université Michel Montaigne-Bordeaux 3, et Robert Tinlot, Président de l’Académie Amorim.


Télécharger le compte rendu
Vinexpo : Influence du packaging du vin

Influence du packaging du vin
• Quelles contraintes environnementales ?
• Quelles solutions possibles?
Modérateur : Thierry Desseauve
Intervenants : Emmanuel Auberger, Directeur commercial de Saint Gobain Emballage-Antonio Amorim, Président du Groupe Amorim -Jean-Marie Chadronnier, Président de Vinexpo, Président de CVBG Dourthe-Kresmann -Olivier Mouchet, Acheteur Vin du Groupe Auchan – Brian Howard, Directeur de Wine Intelligence -Michel-Laurent Pinat, Directeur général de l’Association Française des Embouteilleurs- Distributeurs -Catherine Pivot, Professeur d’Econo


Télécharger le compte rendu
Wiesbaden : « Liège, plastique et aluminium : quel mode de bouchage pour les vins allemands ? »

Sur la base des conclusions de la Conférence de consensus donnée en Juin 2006 à l’OIV, l’Académie Amorim a ouvert une discussion avec les professionnels allemands à l’occasion de la remise de prix à Wiesbaden. Aux côtés de Robert Tinlot, président de l’Académie Amorim et Jacques Puisais, œnologue, le Dr Jung du Geisenheim University et le Dr Scholten, DLR-Trier, ont pu apporter leur point de vue des producteurs allemands sur le sujet « Liège, plastique et aluminium : quel mode de bouchage pour les vins allemands ? »

OIV : « Liège, aluminium, plastique : impact du mode de bouchage sur le consommateur, sur l’environnement, sur le vieillissement du vin »

Abordant pour la première fois un sujet au coeur des préoccupations de l’entreprise qui la soutient, l’Académie a tenu à observer une démarche indépendante et rigoureuse qui a consisté à réunir trois groupes d’experts français et européens, libres de toute attache avec l’industrie du bouchage des vins.
Chacun des experts avait reçu auparavant un dossier documentaire constitué d’études et d’articles de presse traitant des 3 matériaux pour servir de socle aux réflexions.
Pour chaque table ronde, les experts devaient répondre à des questions qui leurs avaient été communiquées au préalable.
Les 3 tables rondes se sont déroulées au siège de l’OIV et sous le patronage de cette dernière.

 

Impact du mode de bouchage sur le consommateur
Table-ronde présidée par Robert Tinlot

Les experts : . Henri-Laurent Arnould (Œnologue, Directeur de la Revue des œnologues), Michel Bettane (Journaliste, Agrégé de Lettres), Michel Bourqui (Professeur de marketing, Administrateur de l’OIV), Benoît Collard (Business Development Director Europe Moët Hennessy Wine Estates), Philippe Faure-Brac (Sommelier – Meilleur Sommelier du Monde 1992), Philippe Guigal (Directeur Maison Guigal), Jean-Philippe Marionnet (Viticulteur Domaine de la Charmoise-Val de Loire), Chantal Ménard (Responsable communication WWF Italie), Catherine Pivot (Professeur d’économie à l’Université de Lyon 3)

Impact du mode de bouchage sur l’environnement
Table-ronde présidée par Robert Tinlot

Les experts : . Henri-Laurent Arnould (Ingénieur agronome, Œnologue) Christian Asselin (Interloire, Recteur de l’Union des Oenologues) – Nora Berrahmouni (Coordinatrice du programme WWF pour la sauvegarde des Subéraies) – Aurélie Gigandet (Centre National d’Information indépendante sur les Déchets – CNIID) – Catherine Loriot (Directeur adjoint du Centre énergies, matériaux et emballage du Laboratoire National d’Essai) – Joël Rochard (Ingénieur Œnologue, Expert National Environnement – ITV) – Jean-Claude Ruf (Administrateur de l’OIV, Responsable de la commission Nutrition & Santé)

Impact du mode de bouchage sur le vieillissement du vin
Table ronde présidée par Jacques Puisais

Les experts : Pascal Chatonnet (Docteur en Œnologie, Directeur du Laboratoire Excell), Denis Dubourdieu (Professeur d’Œnologie Université de Bordeaux 2), Michel Feuillat (Professeur Emérite d’Œnologie Université de Bourgogne), Martin Hall (Directeur Campden & Chorleywood Food Association), Paulo Lopes (Docteur en Œnologie), Massimo Orlandin (Directeur de Production, Martini)

Vinexpo : « L’impact des modes de distribution sur le développement de la consommation »

Modérateur du débat : Thierry Desseauve, directeur de la publication TAST

Intervenants : Michel Bettane, journaliste, Jean-Marie Chadronnier, Président de CVBG-Dourthe-Kressmann et de Vinexpo, Bernard Eloy, Vice Président de Chateauonline, Robert Joseph, journaliste Wine Magazine, Olivier Mouchet, Acheteur vin Auchan, Catherine Pivot, professeur à l’Université de Lyon, Alain Proteau, vice-président Division achats et mise en marché de la SAQ, Robert Tinlot Président de l’Académie Amorim.


En introduction à ce débat Catherine Pivot Professeur des Universités a fait une présentation des différents circuits de distribution et de consommation du vin.


Télécharger le compte rendu
Région de tradition viticole et nouveaux consommateurs

Novembre 2004/ Rioja « Région de tradition viticole et nouveaux consommateurs : comment la Rioja fait-elle face à la concurrence des pays émergents ? ».

Vinexpo « Consommation : conquête, reconquête ou fatalisme ? »

Les intervenants à ce débat sont des experts français et étrangers, issus de la presse, de la grande distribution et de la production, dont les interventions ont été confrontées aux points de vue de politiques et d’institutionnels

Yves Benard, Directeur général des activités Champagne, LVMH
Michel Bettane, Journaliste, Revue du Vin de France (AFJEV)
Richard Cartiere, Editeur de Wine Market Report (USA)
Gérard César, Sénateur (France)
Jean-Marie Chadronnier, Président de Vinexpo – Président du C.V.B.G (France)
Claude Fischler, Sociologue,CNRS (France)
Salvador Guedes, Président de Sogrape (Portugal)
Marco Lustenberger, International Marketing Manager, Racke Gmbh (Allemagne)
Olivier Mouchet, Coordinateur du marché vins, Auchan (France)
Jacques Puisais, Président de l’Institut du Goût (France)
Real Wolfe, Vice Président Development,Global Wine & Spirits (Canada)

Vinitech « L’étiquetage des vins : les règles nationales et communautaires à l’épreuve de la mondialisation ».

Vinitech « L’étiquetage des vins : les règles nationales et communautaires à l’épreuve de la mondialisation ».

À travers ce thème l’intention était de mesurer le poids nouveau de l’OMC et de voir son incidence sur la remise en cause des règles orientant la politique vitivinicole nationale et européenne.
Ces questions ont été débattues sous la conduite du journaliste Jean Michel Peyronnet de la RVI.
On a noté les interventions de M.M Chadronnier et Piton du groupe des « sages » qui travaillent sur « cap 2010 », de M. Berlotier de la Commission européenne qui a bien situé le cadre des négociations européennes soit en approche bilatérale soit à l’OMC.
Les représentants de l’INAO, de la DGCCRF, de la CNAOC Confédération des AOC et de la Fédération des exportateurs ont parfaitement souligné à la fois les contraintes juridiques qui s’imposent à tous et les aspirations parfois contradictoires des familles professionnelles. Le directeur général de l’OIV est intervenu pour donner une note très internationale et a rappelé l’attention qui doit être portée aux consommateurs qui, in fine, sont les acheteurs.

Les spécificités viticoles et oenologiques des vins d’Alsace sont-elles un atout face à la mondialisation

Les spécificités viticoles et oenologiques des vins d’Alsace sont-elles un atout face à la mondialisation


Télécharger le compte rendu
Vinexpo « Marque, cépage, terroir : Quelles réponses à la crise viticole ? »

Vinexpo « Marque, cépage, terroir : Quelles réponses à la crise viticole ? »


Télécharger le compte rendu